Le monde est mal fait.5

D’un côté, vous avez des asexuels et autres abstinents, pouvant être forts bien faits de leurs personnes, attirer bien des concupiscences, alors qu’ils en ont rien à faire, et de l’autre côté, des sexuels moins attirants, qui tirent la langue, sont en manque, alors que leurs hormones les torturent.5

Chers chercheurs et industriels, un grand marché vous tend les bras !

Regardez le monde des mites (« normales » et « alimentaires ») ! Il existe des pièges qui diffusent l’odeur de la femelle en chaleur, odeur qui met en émoi tout mâle passant à proximité. Aveuglé par son désir, que lui importe l’étrange physique de cette mite femelle (en l’occurrence, ici, un morceau de carton), il fonce, et paf ! Le voici le nez et les pattes collées contre ce carton enduit de glu.d38

On parle bien de parfum qui agiraient de manière similaire pour les humains, mais bien moins performants pour l’heure, ne troublant pas assez les esprits pour donner toutes leurs chances aux personnes ne correspondants pas aux critères actuels de beauté4.

4Si l’on arrivait à créer la même puissance attractive à échelle humaine, pour les deux sexes, peut-être que nous autres, asexuels, serions enfin moins sollicités3 ?